dim. Mar 3rd, 2024

Expérience disponible avec l’Hotel Savoy à Florence

La visite guidée, qui commence à l’Hotel Savoy de Florence, célèbre l’actrice Marilyn Monroe à l’occasion du 70e anniversaire de “Gentlemen Prefer Blondes”.

Inégalée, irrésistible, immortelle, emblématique et toujours libératrice : L’allure de Marilyn Monroe imprègne la ville de Florence, attendant d’être savourée lors de cette visite à pied dans les rues de la ville. À l’occasion du soixante-dixième anniversaire de la sortie de “Gentlemen Prefer Blondes”, “Sur les traces de Marilyn” allie style et ‘inspiration, en prenant le temps d’apprécier quelques éléments créatifs et artistiques spécialement choisis. 

Au départ de l’Hotel Savoy, sur la Piazza della Repubblica, la première étape de la visite “Sur les traces de Marilyn” nous conduit au Palazzo Pitti pour admirer les installations de Joana Vasconcelos. L’artiste portugaise associe mythes, histoire et tradition avec ironie et irrévérence, remettant ainsi en question les conventions et les stéréotypes de genre.La Sala Bianca, à l’intérieur du palais datant de 1458, accueille “Marilyn” : une énorme paire de sandales à talons hauts rappelant celles portées par l’actrice dans le film “The Seven Year Itch” de 1955, au sommet de sa carrière.Le matériau scintillant qui compose l’installation éblouit le spectateur et révèle la double nature de l’œuvre. Au lieu d’être composée d’élégants liens métalliques argentés, comme on pourrait s’y attendre, elle a été créée par l’artiste à partir de pots en acier inoxydable brillants et de couvercles assortis. La sculpture incarne et exprime un paradoxe qui voit ces ustensiles de cuisine quotidiens trouver une nouvelle vie dans la composition d’un élégant article de mode à une échelle monumentale.  L’œuvre dépasse ainsi le contraste entre la sensualité féminine et le rôle domestique auquel les femmes sont traditionnellement confinées.

“La démangeaison des sept ans” est l’indice de la deuxième étape de notre promenade “Sur les traces de Marilyn”.  En flânant dans les rues florentines, en passant devant des boutiques qui rappellent le Chanel n° 5 et le célèbre Guerlain Rouge utilisé par l’actrice, nous arrivons au Museo Ferragamo, où la mode rencontre l’art. En effet, le musée est dédié à Salvatore Ferragamo, célèbre styliste de mode qui a dessiné les chaussures portées par Marilyn dans le célèbre film.Par son choix de couleurs, ses créations visionnaires et son expérimentation des matériaux, le créateur et fondateur de la maison de couture florentine qui porte son nom a apporté une contribution essentielle au développement et au succès de la marque “Made in Italy” au cours de la première moitié du XXe siècle.Si certains de ses modèles de chaussures témoignent des relations qu’il a nouées avec les stars de l’époque – parmi lesquelles les modèles créés pour Marilyn Monroe, Greta Garbo et Audrey Hepburn -, d’autres sont le reflet de sa recherche et de son expérimentation permanentes, de la création de nouveaux outils à l’utilisation de matériaux inhabituels. Dans le but de créer un ajustement parfait, il a breveté en 1936 la célèbre “cale” en liège.

Pour conclure cet après-midi consacré au monde de l’art et de la mode, vous pourrez vous détendre au bar Irene de l’Hotel Savoy, entouré d’un élégant mobilier signé Emilio Pucci, un autre créateur très admiré par Marilyn. À partir de l’automne 2023, les clients de l’hôtel Rocco Forte de Florence pourront déguster notre cocktail inspiré de Marilyn Monroe, un mélange comprenant l’une des boissons préférées de l’actrice, le champagne. Vous pouvez également boire un Martini classique, la boisson que Marilyn elle-même sirote dans une scène de “The Seven Year Itch” (La démangeaison de sept ans).

 

Richard Sherman: You do drink?

Marylin Monroe: ” Sure, l drink like a fish. Do you have gin?

Richard Sherman: Of course. You mean straight gin?

Marylin Monroe: No, gin and soda, l guess.

Richard Sherman: Gin and soda?

Marylin Monroe: That’s wrong. How do you drink gin?

Richard Sherman: There’s gin and tonic, and gin and vermouth, that’s a Martini.                   

Marylin Monroe:  That sounds cool. l’ll have a glass of that. A big, tall one.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *