lun. Juil 15th, 2024

Le média La Bonne Vague, spécialisé dans le made in France, met à l’honneur les débats clivants et humoristiques à l’occasion du lancement de son premier jeu de société « Débats Nuls » entièrement fait en France.

Un marché en plein essor

Les jeux de société se sont illustrés par leur capacité à traverser les âges et, aujourd’hui encore, ils se placent au cœur des habitudes de consommation loisir des Français.

Pour preuve, c’est près de 30 millions de boites vendues en France en 2021. Un marché qui pèse 640 millions d’euros avec une croissance annuelle de 13% en 2020 et 2021. (Source)
Et dans la famille jeu de société, la grosse tendance plébiscitée du moment, c’est le jeu d’ambiance, accessible en termes de règles et facile à mettre en place.

C’est dans ce contexte propice que le média La Bonne Vague a décidé de lancer son propre jeu « Débats Nuls »

Débattre sur des sujets franchement pas importants

Baguette cuite ou pas trop cuite ? Pain au chocolat ou chocolatine ? Pour ou contre la coriandre ?
Autant de sujets anecdotiques qui ne font pourtant jamais l’unanimité et sur lesquels on a tous quelque chose à dire. Et c’est exactement là-dessus que repose le jeu « Les Débats Nuls » : ne pas être d’accord sur un sujet anodin en argumentant jusqu’à l’absurde pour convaincre l’arbitre.

Un jeu d’humour pour tous, pouvant se jouer en soirée, en vacances ou le dimanche en famille autour de débats nuls et forcément cocasses.

Les Débats Nuls le jeu qui agite vos soirées

Règles du jeu

Le jeu se joue en trinôme avec un arbitre et deux débatteurs.

L’arbitre commence par énoncer le débat. Doté d’un grand pouvoir, c’est lui qui a la lourde responsabilité de désigner le point de vue défendu par chacun. Ensuite il s’agit pour les deux débatteurs d’argumenter chacun leur tour.

Chaque joueur, gagnant ou perdant, a aussi la possibilité de gagner les points des arguments nuls qui se trouvent au verso de la carte, si le débatteur les cite lors de son argumentaire (chaque argument nul peut lui rapporter un point).

Les arguments nuls se trouvent être des arguments logiques ou complètement absurdes qui, pour la plupart, proviennent des abonnés de La Bonne Vague.

Pour pimenter la partie et affoler le compteur de points, il existe également 15 cartes spéciales, qui sont des mini-jeux dans le jeu.

Ces cartes permettant de gagner 10 points de façon insolite.

Notamment la carte spéciale « Anecdote qui en jette » qui appelle au récit d’une anecdote légendaire, la carte « Le Synopsis nul » où les joueurs doivent résumer un film choisi par l’un d’entre eux en moins de vingt secondes et évidemment, de la pire manière possible. Aussi, la carte « Le Talent nul » où les débatteurs doivent surprendre l’arbitre et dévoiler leur talent nul pour nque l’arbitre élise celui qui l’aura le plus convaincu.

À propos

Lancé en septembre 2020, par Anaïs Scira et Valentin Albert, La Bonne Vague a pour vocation de présenter la France sous toutes ses formes en écumant aussi les initiatives locales et l’entreprenariat français. Très actifs sur les réseaux sociaux, le média anime ainsi depuis plus d’un an et demi « le ndébat nul du mardi ». Ce jeu, très largement plébiscité et devenu le rendez-vous incontournable de nla communauté de La Bonne Vague, les a inspirés à développer leur concept, d’où la création de cette nouvelle entité avec le jeu de société made in France Les Débats Nuls.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *