jeu. Mai 23rd, 2024

76 ans après sa création, le Festival de Cannes rassemble une fois de plus, du 16 au 27 mai 2023, la sphère internationale la plus distinguée de l’univers du 7ème art.

 

Plus de 40 000 festivaliers sont accrédités, afin de venir découvrir les plus belles créations cinématographiques de l’année.

Comme chaque année, la Türkiye sera présente dans la sélection et au Village International et de nouveau dans la sélection officielle

­

Le cinéma Turc en haut de l’affiche au Village International
 

Les films et séries turcs ont un succès considérable et sont suivis avec engouement dans le monde entier et la France n’échappe pas à la règle.
 

Le stand Türkiye accueillera des rencontres professionnelles et des événements sous la coordination du Ministère turc de la Culture et du Tourisme, de la Direction Générale du Cinéma ainsi que du Service de la Culture et de l’Information de l’Ambassade de Turquie à Paris.
 

Sur le stand de la Türkiye, où seront accueillis des producteurs, réalisateurs et acteurs du cinéma mondial, le cinéma turc et les opportunités matérielles et techniques du pays seront promus pour les productions et coproductions étrangères; Des rencontres et échanges concernant des projets cinématographiques en cours et futurs seront également organisés avec des producteurs, réalisateurs, acteurs et distributeurs étrangers.

Nuri Bilge Ceylan de nouveau dans la séléction officielle

 

Cette année, le nouveau film de Nuri Bilge Ceylan, Les Herbes Sèches (Kuru Otlar Üstüne), fait parti films sélectionnés en Compétition au Festival de Cannes 2023 en lice pour la Palme d’Or. Elle sera remise le 27 mai par le jury de Ruben Östlund.

 

Le film Les Herbes Sèches, avec Deniz Celiloğlu, Merve Dizdar et Musab Ekici, sortira en France le 12 juillet 2023.

 

Le synopsis: Samet est un jeune enseignant dans un village reculé d’Anatolie. Alors qu’il attendait depuis plusieurs années sa mutation à Istanbul, une série d’événements lui fait perdre tout espoir. Jusqu’au jour où il rencontre Nuray, jeune professeure comme lui…

N’oublions pas que plusieurs films turcs, tels que Yol, la permission réalisé par Yılmaz Güney et Şerif Gören en 1982, ou encore Wintersleep réalisé par Nuri Bilge Ceylan en 2014, se sont déjà démarqués lors du festival et ont remporté la Palme d’Or.
 

Espérons qu’une fois encore, le cinéma turc sera récompensé pour sa qualité et sa singularité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *