lun. Mai 27th, 2024

    On se penche sur les lieux de tournage de films emblématiques tels que L’Exorciste, [REC] et L’Orphelinat.

Des bruits étranges, des palais abandonnés, des forêts enchantées… Les ingrédients qui composent l’un des genres cinématographiques les plus importants peuvent être extrêmement variés, et recréer l’atmosphère parfaite pour chaque long métrage est un véritable défi. C’est pourquoi les réalisateurs et les sociétés de production sont toujours à la recherche de lieux glauques, émanant tout ce qu’ils veulent faire ressentir aux spectateurs. 

Civitatis, l’entreprise leader dans la vente de visites guidées, d’excursions et d’activités en français, a dressé une liste des lieux où ont été tournés les films d’horreur les plus célèbres. 

Georgetown, ses escaliers et L’Exorciste (États-Unis)

Le quartier tranquille de Georgetown à Washington DC a été choisi pour ce film datant de 1973. Et plus précisément, pour la partie la plus importante du film, ce sont les marches qui descendent et font l’angle avec Prospect St et 36th St NW qui ont été filmées. Il est intéressant de noter qu’avant la production de ce film, elles étaient connues comme étant les escaliers d’Hitchcock.

À la fin du long métrage, le père Karras vainc le démon en se jetant par la fenêtre sur ces fameux escaliers, mettant ainsi fin à sa propre vie. Étant donné qu’ils sont très proches du campus de l’université de Georgetown, de nombreux étudiants et touristes s’y rendent encore. Une plaque y est également apposée pour attester de son importance dans l’histoire du cinéma de la ville. Un moyen facile de se rendre à ces mythiques marches est de louer un vélo à Washington DC.

 

 

Le célèbre hôtel de Shining dans l’Oregon (États-Unis)

Le film Shining de Stanley Kubrick est basé sur le célèbre roman écrit par Stephen King en 1977, qui s’est inspiré de sa propre expérience avec sa femme dans un hôtel du Colorado. 

Les scènes à l’intérieur de l’hôtel fictif Overlook ont été tournés en studio, tandis que les scènes extérieures ont été tournées au Timberline Lodge et dans la station de ski de Mont Hood, dans l’état de l’Oregon. Depuis, la scène de Nicholson en Jack Torrance défonçant la porte à la hache est probablement l’une des plus mémorables de l’histoire du cinéma.

 

 

Le Dakota Building à New York, dans le film Rosemary’s Baby (États-Unis)

Situé entre la 72e rue et Central Park West, le célèbre Dakota Building a, en plus d’avoir été le décor du tournage de Rosemary’s Baby, accueilli certaines des personnes les plus influentes et les plus riches de New York. D’ailleurs, l’un de ses plus illustres voisins n’a été autre que John Lennon.

On dit que les New-Yorkais ont décidé d’appeler ce bâtiment ainsi parce qu’à l’époque de sa construction, il était aussi éloignée du centre de Manhattan que le Dakota. Construit par Henry Janeway Hardenbergh, il offre l’atmosphère parfaite pour les films d’horreur, accentué par une architecture très particulière avec des toits abrupts, des balcons et des balustrades. 

Les Griffes de la nuit ou… A Nightmare on Elm Street (États-Unis)

La célèbre maison où a eu lieu le tournage des Griffes de la nuit est située à West Hollywood, Los Angeles, et a été construite en 1919. Malgré ses 250 mètres carrés, l’intérieur n’a pas été utilisé pour le tournage et seules des prises de vue de l’extérieur ont été réalisées. La façade est alors passée à la postérité comme l’une des destinations les plus célèbres du cinéma d’horreur. Aujourd’hui encore, de nombreux fans de la saga se rassemblent devant la maison pour prendre une photo souvenir.

 

 

 

L’Orphelinat au Palais de Partarríu à Llanes (Espagne)

La liste des destinations où ont été tournés les films d’horreur les plus célèbres se poursuit dans la ville de Llanes, plus précisément au Palais de Partarríu ou Villa Parres, de son vrai nom. Ce bâtiment mystérieux a été achevé en 1898, à la demande de José Parres Piñera, et le film L’Orphelinat de Juan Antonio Bayona a été tourné entre ses murs.

Bien que la villa n’ait pas appartenu à un Espagnol qui a fait fortune en Amérique, ses caractéristiques en font un bon exemple de ce type d’architecture. Mais ce qui attire le plus l’attention dans ce domaine colonial est sans aucun doute son apparence changeante, chacune de ses quatre façades étant différente, ce qui confère une aura mystérieuse à son tout. Outre les extérieurs du manoir, les scènes de ce film ont été tournées dans d’autres lieux naturels, comme la plage d’Andrín, une petite crique située à l’extrémité orientale de Llanes, dans les Asturies.

 

[REC], tournage à la Casa Argelich à Barcelone (Espagne)

Au beau milieu des bâtiments de Las Ramblas, au numéro 34 se trouve la Casa Argelich, où a été tourné le film [REC], de Jaume Balagueró et Paco Plaza. 

Des longs couloirs, des murs aux motifs gothiques, un plafond en plâtre, un escalier en marbre blanc… Bref, ce bâtiment conçu par l’architecte Josep Amargós i Samaranch a été choisi comme cadre parfait pour le tournage de ce long métrage, l’un des films d’horreur les plus impressionnants de ces dernières années. Bien qu’il s’agisse à l’origine d’un bâtiment purement résidentiel, depuis 2004, il a été choisi par de nombreuses sociétés de production et de nombreux réalisateurs. Il n’est donc pas possible de visiter l’intérieur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *