ven. Juil 19th, 2024

Quels sont les départements les plus abonnés à Netflix ? Les résultats de l’étude (avec infographie) réalisée par Comparatest

Netflix compte désormais plus de 221 millions d’abonnés dans le monde (source), dont près de 10 millions en France (source).

Le géant américain du streaming est ainsi devenu, en quelques années à peine, un véritable poids lourd du numérique.

Mais, derrière ces chiffres, il y a une réalité beaucoup plus contrastée : on ne consomme pas des films et des séries Netflix de la même manière selon qu’on réside à Toulouse ou à Aurillac !

Entre la ville et la campagne, les jeunes et les seniors, il y a des disparités notables dans la façon d’utiliser ce nouveau service.

Pour la première fois, une étude nationale réalisée par Comparatest.fr révèle ainsi la pénétration moyenne de Netflix dans la population des 96 départements métropolitains français sur l’année 2022.

Et il y a des surprises !

Pierre Tabuteau souligne :

    “Certains départements sont vraiment des inconditionnels de Netflix, comme les Hautes-Alpes où 1 personne sur 5 regarde des films et des séries via cette plateforme.”

14,15% de la population française est abonnée à Netflix

9,1 millions de Français se connectent chaque mois à Netflix pour regarder des films et des séries.

D’ailleurs, si la plateforme américaine a commencé à perdre des abonnés début 2022, cette baisse est à relativiser : en 2021, la croissance du groupe a atteint 8%.

Les zones les plus “Netflix addicts”

Le tiers “Sud” de la France affiche un taux de pénétration largement supérieur à la moyenne nationale : les 10 départements qui consomment le plus Netflix sont tous situés dans cette zone.

De même, comme Netflix est massivement utilisé par les 18-34 ans, les départements avec des populations jeunes affichent une moyenne nettement supérieure à ceux ayant davantage de seniors.

On s’abonne aussi beaucoup à Netflix dans les départements montagneux (ex. : la Lozère est 11e, la Savoie 14e…), car il y a moins de cinémas à proximité.

Les régions qui boudent Netflix

Parmi les surprises contenues dans ce classement, il y a notamment la place occupée par Paris : 54ème avec une pénétration de 14,1%. La capitale se trouve donc bien loin derrière des départements tels que le Tarn, la Sarthe ou la Côte-d’Or.

L’Île-de-France n’est d’ailleurs pas vraiment convertie à Netflix : les Hauts-de-Seine sont à la 15e place, le Val-de-Marne à la 20e, les Yvelines à la 45e…

De même, on constate que les anciennes régions Auvergne, Alsace et Basse-Normandie sous-performent la pénétration nationale.

Portrait de Pierre Tabuteau, fondateur de Comparatest.fr

 

Diplômé de Kedge Business School, Pierre Tabuteau est un indépendant, passionné d’informatique, de statistiques et de développement web. C’est ainsi qu’il a commencé à s’intéresser à Internet, un puissant moyen pour toucher le plus grand nombre.

Il s’est donc mis à rédiger des articles sur ses domaines de prédilection. Aujourd’hui, il gère plusieurs sites web dont Comparatest.fr, une plateforme qui publie des analyses sur les principaux services au quotidien et qui évalue les tendances de consommations des clients.

Avec un objectif : mesurer les impacts sociaux et sociétaux de produits commerciaux.

C’est notamment ce qu’il vient de faire via cette dernière analyse sur Netflix, un service auquel il est abonné ainsi que beaucoup de personnes de son entourage.

Par la suite, il compte passer d’autres canaux vidéos au crible, comme Disney ou Canal +.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *