dim. Mar 3rd, 2024

Ce nouveau titre devrait rejoindre en 2025 la série aux 95 millions d’unités cumulées vendues

OSAKA, Japon--(BUSINESS WIRE)--Capcom Co. Ltd. (TOKYO : 9697) a annoncé aujourd’hui que Monster Hunter Wilds, le prochain jeu de la série Monster Hunter encensée par la critique, devrait sortir en 2025.





Monster Hunter Wilds est le dernier titre de la série et la première grande nouveauté importante depuis la sortie de Monster Hunter Rise en 2021. Monster Hunter Wilds, qui devrait sortir en 2025, a été développé dans le but d’offrir une expérience qui satisfera aussi bien les passionnés de longue date de la série que les nouveaux venus.

Capcom reste fermement déterminé à répondre aux attentes de toutes les parties intéressées en s’appuyant sur ses capacités de développement de jeux à la pointe du secteur et en créant des expériences de jeu extrêmement divertissantes.

À PROPOS de Monster Hunter

La série Monster Hunter se compose de jeux de chasse qui opposent les joueurs à des géants monstrueux dans de magnifiques environnements naturels. Avec le lancement du premier titre en 2004, la série a inauguré un nouveau genre de jeux vidéo où les joueurs collaborent avec des amis pour chasser des monstres féroces. Depuis, la série Monster Hunter est devenue un phénomène mondial dont les ventes cumulées dépassent les 95 millions d’unités au 30 septembre 2023.

À PROPOS de CAPCOM

Capcom est l’un des principaux développeurs, éditeurs et distributeurs mondiaux de divertissements interactifs pour consoles de jeux, PC, appareils portables et sans fil. Fondée en 1983, la Société a créé des centaines de jeux, dont les franchises révolutionnaires Resident Evil™, Monster Hunter™, Street Fighter™, Mega Man™, Devil May Cry™ et Ace Attorney™. Capcom, dont le siège social est situé à Osaka, au Japon, est également active aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, à Hong Kong, à Taïwan, à Singapour et à Tokyo. Pour plus d’informations sur Capcom, visiter le site internet https://www.capcom.co.jp/ir/english/

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *