jeu. Fév 22nd, 2024
Du 25 au 27 février 2022, le monde du jeu se retrouvera à Cannes pour le Festival International des Jeux. Ce rendez-vous incontournable est très attendu et reflète les tendances actuelles du marché.
 
 
Marché du jeu : les grandes tendances actuelles
 
 
Les confinements successifs ont eu un impact important sur le marché du jeu.
« Lors du premier confinement de nombreuses personnes ont été surprises et n’avaient pas eu le temps de se préparer en faisant le plein de jeu. On a vu après ce confinement une curiosité des gens pour les jeux de société modernes », explique Damien Desnous, juré du Festival International des Jeux de Cannes.
Cette période confinée a fait naître un fort désir pour le jeu. Un public élargi s’est ainsi rendu dans les magasins spécialisés à la veille du second confinement pour se doter de nouveaux jeux « notamment pour les jeux à deux (et en mode « campagne »). On a vu également un bon de la vente de puzzles pendant la période Covid et l’apparition de puzzles « nouvelles générations » : énigme, monochrome ».

Les jeux pour deux joueurs ont en effet rencontré un grand succès « il était plus difficile de se retrouver en groupe avec la pandémie alors la demande de jeux pour deux joueurs a été très forte », confirme Pierre-André Joly, juré du Festival International des Jeux de Cannes.

L’une des tendances marquantes concerne l’arrivée de nombreux jeux narratifs accessibles en terme de règles et faciles à mettre en place. Il s’agit à la fois des jeux qui proposent aux joueurs de raconter une histoire et des jeux dont la partie elle-même tisse une trame narrative. Certains s’inspirent de jeux de rôles, avec des parties plus contenues qui peuvent se jouer en une soirée, parfois en une heure. D’autres sont des invitations au voyage et à l’évasion : le thème devient le moteur ludique principal.
« Le jeu narratif est présent à tous les échelons, on le retrouve du jeu pour enfants aux jeux destinés aux plus connaisseurs », précise Marilyne Aquino, jurée du Festival International des Jeux de Cannes et rédactrice en chef chez Ludovox.
En exemple, Cartaventura, chez BLAM ! nommé aux As d’Or 2022. « C’est une collection de jeux de cartes narratifs et immersifs de Thomas Dupont et Arnaud Ladagnous dans lesquels les joueurs vivent ensemble une aventure historique. En rejouant et en prenant des choix différents, ils tentent d’en découvrir tous les secrets. »

Les jeux de société modernes s’adressent aujourd’hui au grand public et proposent toujours la même richesse graphique et mécanique mais ils sont devenus plus accessibles.

Les jeux de mots ou d’association d’idées rencontrent toujours autant de succès. C’est le cas par exemple de Fiesta de Los Muertos de Oldchap Games, nommé aux As d’Or en 2020, qui renouvelle le jeu d’association d’idées en utilisant le principe du téléphone arabe pour une expérience coopérative très amusante.

Les jeux enfants ainsi suivent la vague des jeux narratifs, leur proposant de raconter une histoire. Ils sont des facilitateurs d’histoires et de langage. C’était déjà le cas avec Détective Charlie, nommé aux As d’Or en 2021 ou Attrape-rêves, nommé aux As d’Or en 2020, c’est d’ailleurs une tendance qui se poursuit.

Les jeux enfants suivent aussi la vague des jeux d’enquête et d’escape. C’était déjà le cas l’an dernier avec Détective Charlie, nommé aux As d’Or en 2021. Cette année la tendance s’accentue puisque sortent des versions enfant de certains jeux, notamment d’Unlock gagnant de l’As d’Or tout public en 2017, avec des scénarios vraiment adaptés, dans les thèmes comme dans les mécaniques. Blue Orange avec Bubble Stories, nommé aux As d’Or 2022, propose des escapes spécifiquement pour les enfants.

Même si des tendances se dégagent globalement l’offre reste très hétérogène.
Le marché du jeu se porte bien avec près de 20 millions de boîtes vendues en 2021. La diversité ludique séduit un public d’autant plus large. Cette effervescence n’est pas prête de s’arrêter avec la créativité et la richesse des jeux édités !

 
 
Les chiffres du FIJ
 
– 4 750 éditeurs, auteurs, illustrateurs, boutiques, ludothèques, distributeurs, fabricants, associations ludiques…
– 37 000 m² d’expositions et d’animations
– journées professionnelles
– jours de salon
– jours de tournois
– ProtoLab ( * )
– conférences-débats
– expositions
– nuits du Off
– Label « L’As d’Or-Jeu de l’Année »
 
( * ) En 2017, le FIJ a expérimenté une nouvelle formule destinée à promouvoir le travail des auteurs de jeux non édités, leur permettre de mieux appréhender la complexité du marché du jeu et tester leurs prototypes auprès du public et des professionnels. En 2020, il a accueilli 60 d’entre eux, sélectionnés par 22 manifestations ludiques partenaires et notre comité de sélection « maison ». Depuis, le succès du Protolab ne s’est pas démenti.
 
 
Les chiffres des As d’Or
The Mind > Oya : plus d’1 million d’ex. vendus (pays francophone) depuis 2019
Azul > Plan B : plus d’1 million de copies vendues depuis octobre 2017
Unlock > Space Cowboys : +1,2 million de copies vendues
Mystérium > Libellud : +1,5 million ex.
Dixit > Libellud : 10 millions
Colt Express > Ludonaute > 660 000 jeux vendus en France + International
Takenoko > Bombyx > 400 000 exemplaires
Quarto > Gigamic : + d’1 million d’exemplaires
Time’s Up > Repos production : + 3 millions d’ex.
Concept > Repos production : + 1 million d’ex.
Abalone > Asmodee : 10 millions de ventes dans le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *