lun. Mai 27th, 2024

À l’approche des vacances d’été, il n’est pas rare que les éditeurs de jeux vidéo profitent de cette période pour annoncer les prochaines sorties. 

Mais alors que la plus grande conférence du jeu vidéo (E3) est annulée depuis la crise du Covid 19, la majorité des marques ont organisé leur propre conférence. 

C’est notamment le cas de l’éditeur français Ubisoft qui en ce début de semaine a tenu l’Ubisoft Forward. 

L’entreprise française a profité de cet événement pour y annoncer la sortie de prochaines licenses très attendues comme: 

  • Un nouveau Prince of Persia 
  • La sortie de Star Wars Outlaw
  • Le prochain Assassin’s Creed 
  • La sortie d’un jeu Avatar 

Après avoir revu ses objectifs financiers à la baisse lors de ses résultats précédents, ces licences vont probablement permettre à Ubisoft d’attirer de nouveaux joueurs et, dans ce cas, d’espérer renouer avec la croissance en bourse.  
 Ainsi, depuis que la famille Guillemot a trouvé un accord avec Tencent, le cours de bourse d’Ubisoft n’a fait que dégringoler. 

Après avoir touché un plus haut historique à un peu plus de 100€/action en Juillet 2018, l’action a chuté sous les 20€/action en début d’année pour toucher un point bas à 18€. 

En revanche, l’action repart depuis peu à la hausse. Si le succès des jeux annoncés est au rendez-vous, il y a donc de fortes chances que l’entreprise française attire à nouveau les investisseurs et renoue avec la croissance. Malgré ça, l’éditeur français a encore un long chemin à faire avant de revenir à ses anciens plus hauts. 

 

David Derhy, analyste de marchés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *