jeu. Fév 22nd, 2024

Allah-Rakha Rahman (né en tant que Dileep Kumar), est un compositeur indien, spécialisé dans la musique pour films, une composante importante du cinéma indien et qui peut garantir le succès.

Les œuvres de A. R. Rahman16 intègrent la musique classique orientale avec la musique électronique ainsi que des musiques du monde et des arrangements orchestraux traditionnels. Il a été récompensé par de deux Oscars, deux Grammy Awards, un BAFTA Award, un Golden Globe, quatre National Film Awards, quinze Filmfare et treize Filmfare Prix Sud.

Pour l’ensemble de son travail et ses succès, AR Rahman s’est vu donné le surnom de “Mozart de Madras”, ville dont il est originaire.

En 2009, le magazine Times inclut A.R. Rahman sur sa liste des personnes les plus influentes du monde. Le magazine de musique du monde britannique Songlines le proclame « World Music Icon » en août 2011.

Avec un studio local à Chennai la carrière de Rahman a commencé au début des années 1990 avec le film Tamil Roja. A.R. Rahman est l’un des artistes ayant vendu le plus d’albums au monde durant ces 20 dernières années. Il a notamment été acclamé pour avoir ouvert une nouvelle voie à la musique contemporaine principalement pour le cinéma indien et d’avoir donc contribué au succès de plusieurs films. Rahman utilise sa popularité pour des causes humanitaires tels que des dons et collectes de fonds pour un certain nombre de causes et organismes de bienfaisance.

Spécialiste de la musique carnatique, la musique classique occidentale, l’hindoustani et la musique Qawwali, Rahman est connu pour mélanger l’ensemble de ces styles, genres et instruments.

Des orchestres symphoniques accompagnent ses partitions, parfois en utilisant un leitmotiv. Il est le premier à avoir expérimenté la fusion entre les instruments traditionnels le son électronique issu de la technologie.

Rahman a développé un goût important pour l’expérimentation. Avec son style universel , sa musique traverse les classes sociales et les cultures dans la société indienne.

La bande son du film Roja de Mani Ratnam, a été désignée comme l’une “10 Meilleur Bandes originales” de tous les temps en 2005. Il décrochera 2 oscars pour la bande son de Slumdog Millionnaire du réalisateur Danny Boyle.

Son succès a été initialement attribué à la diaspora sud-asiatique avant de s’étendre au-delà.

Le producteur de musique Ron Foire considère Rahman comme l’un des meilleurs compositeurs vivants tous genres confondus ».

Le Directeur Baz Luhrmann  déclaré « J’ai découvert A. R. Rahman grâce à la musique émotionnel et obsédante du film Bombay et l’esprit de célébration de Lagaan. Mais plus je m’intéressais à la musique de AR Rahman et plus j’étais surpris par la diversité de ses styles. Quel que soit le style, la musique de A.R. Rahman possède un profond degré d’humanité et d’esprit. »

Rahman introduit la technologie 7.1 (son surround) d’abord pour les films du Sud de l’Inde et permet une grande avancée en termes de qualité sonore pour l’ensemble du cinéma indien.

A.R. Rahman a reçu un nombre important de prix à travers le monde entier. Il reçoit un doctorat honorifique au Berklee College of Music lors d’un concert en hommage à sa musique avec une distribution internationale des étudiants. Après avoir reçu son prix, il a declaré qu’être honoré par Berklee illustre la façon dont sa carrière a fait un tour complet car au début de sa carrière, il avait prévu d’y étudier avant qu’on lui propose la composition de son premier film Roja .

Une rue a été nommé en son honneur à Markham, Ontario, Canada en Novembre 2013. Le 4 Octobre 2015,  le  gouvernement  des  Seychelles  le  nomme  Ambassadeur  Culturel  pour  ses  «  services inestimables contribué à améliorer Arts et culture du développement des Seychelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *