lun. Juil 15th, 2024

Le Druss, un artiste à l’histoire particulière. La preuve avec son nouvel EP “LES PREUVES”.

    “

J’ai commencé le rap, tard. Mais je ne viens pas de nulle part. Rappeur français et druze à la fois. Je crois que ça s’entend dans mes couplets.

Le titre du nouvel EP du rappeur franco-libanais Le Druss, « LES PREUVES », porte un double sens. Ce nom fait écho avec l’histoire personnelle de l’artiste, dont les recherches à propos de son origine l’ont amené à détecter l’identité probable de ses parents biologiques. Sans preuve définitive, à ce jour. De cette épreuve, Le Druss en a conçu un objet musical remarquable.

Ce nom, c’est aussi l’envie de prouver qu’il a toute sa place dans la communauté des artistes de rap français. Tenant compte d’un parcours résolument atypique et d’un démarrage tardif, l’écriture des textes est dense, les sujets et registres sont variés (du Boom Bap au Rap Jazz).

Nourri de toutes ses expériences passées, tant artistiques que professionnelles, Le Druss revient avec cette pépite musicale d’un nouveau genre… et une belle aventure artistique communautaire.

Car son nouvel EP « LES PREUVES » est disponible en précommande sur la plateforme de financement participatif KissKissBankBank depuis le 4 mai 2023. 

Cette rampe de lancement vers une plus grande notoriété va aussi lui permettre de récolter des fonds pour financer des studios de premier rang, des concerts Live en Loire-Atlantique et à Paris, ainsi que des contenus visuels de qualité. La réponse ne s’est d’ailleurs pas fait attendre. La collecte dépassait déjà les 50% de son objectif dès le 2e jour !

    “Ce nouvel EP « LES PREUVES », c’est un passeport pour faire d’une passion un métier à 200 %. Une tournée. Un label. Des projets avec d’autres artistes. Amener à la scène rap française une audience qui n’y venait pas jusqu’à présent.”

(la couverture de “LES PREUVES” a été réalisée à l’aide de l’intelligence artificielle – source MidJourney AI)

LES PREUVES, le nouvel EP boom bap rap français 2023

L’écriture des chansons reflète l’origine druze de l’artiste. Or, comme dans chacune des communautés, chaque Druze doit respecter des commandements. Chez les Druzes, comme dans les chansons de Le Druss, on retrouve ces principes : respecter ses promesses, avouer ses erreurs, s’abstenir de commérages, être authentique, faire preuve de solidarité.

Autant de valeurs qui apparaitront en filigrane dans chacun des 9 titres que comptera le nouvel EP LES PREUVES. 9 pépites, dont 6 sont déjà enregistrées en maquette, d’une durée comprise entre 3’12 et 4’20.

Après avoir été mixé & masterisé, cet EP d’environ 35 minutes sera ensuite diffusé au format digital (avec clip officiel) sur toutes les plateformes sociales et musicales : Spotify, Deezer, Amazon Music, Apple Music, YouTube, TikTok, Facebook et Instagram.

Un premier single sortira le 21 août 2023. Ce single donnera un avant-goût de l’EP qui sortira le 21 septembre 2023. Une sortie qui sera accompagnée le même jour d’un concert Live à La Base – Saint-Nazaire (44).

D’autres dates de concert seront prochainement annoncées, à Nantes et Paris IDF notamment.

Un Vinyle et un CD sortiront en novembre 2023.

Le Druss…

… déjà ancien et encore à peine arrivé

Son démarrage tardif dans la musique, l’artiste en fait une force. Sa maturité le retient de copier les autres, il a sa propre identité, son univers et beaucoup de vécu à raconter. Musicalement, il s’appuie principalement sur une ambiance Boom Bap / Oldschool. Avec un soin particulier pour la ligne de basse, que son acolyte musicien professionnel TN’S lui prépare en studio avec sa guitare. Toujours quelque part des scratchs concoctés par DurbanPoison Beatmaker qui renvoient directement à une époque années 90. Et pour le flow, c’est le coach William Bayt qui assure la direction artistique. On notera une belle progression sur “LES PREUVES” par rapport à “MA TERRE”, c’est beaucoup grâce à coach W. !

… rappeur & poète engagé

Ici, pas de vulgarité gratuite, ni de propos sur le sexe ou la drogue. Le Druss revendique une musique que les enfants peuvent écouter “sans s’abîmer les oreilles”. Ce gros lecteur se nourrit aussi de ses découvertes pour ses lyrics, puisant dans un champ sémantique rarement entendu dans le rap. C’est aussi son défi : savoir dire des choses fortes sans tomber dans, ce qu’il considère, la facilité de mots blessants ou insultants.

… créateur de rap immersif

L’artiste pense rap. Son bloc-notes est sollicité plusieurs fois par jour pour noter des idées. Le rap est dans sa vie quotidienne. Il aime capter des sons de rue, de films, d’ambiances et les mettre dans ces morceaux. Cela donne à ses albums un habillage sonore remarquable et augmente la capacité mémorielle de ses morceaux, comme c’était déjà le cas dans son précédent album avec des titres tels que « J’ai pas terminé » et son atmosphère de bar. L’EP « LES PREUVES » fourmille aussi de références : on y retrouve des clins d’œil aux films Doberman et Pulp Fiction, des bruits de rue issus de son dernier voyage à Marrakech ou le passage à niveau situé près de chez lui en Loire-Atlantique (44).

Une carrière artistique en pleine ascension

Affilié à la Sacem (numéro de matricule IPI 01192 38 75 32), Le Druss a commencé à faire du rap français fin 2017 entre Paris et Maurepas (78).

En 2019, un premier album sur Soundcloud “STARTUP LIFE” a créé une certaine surprise dans le milieu entrepreneurial notamment. Original dans la démarche, cet album (non mixé) restait techniquement assez bancal, mais il a malgré tout enregistré 2 000 écoutes.

À partir de 2020, Le Druss développe des projets visuels pour alimenter une chaîne YouTube qui dépasse désormais les 25 000 vues cumulées, comme en témoigne son dernier freestyle publié sur sa chaîne YouTube à l’occasion du lancement de sa campagne de crowdfunding.

En février 2022, le premier album 9 titres “MA TERRE” mixé/masterisé en studio sort sur les plateformes Spotify/Deezer/Apple Music/Amazon Music. Conçu en Loire-Atlantique (44), il obtient quelques retombées dans la presse régionale, comme Ouest France ou L’Écho de la Presqu’Ile. Cette étape est vécue par l’artiste comme une opportunité d’apprendre. Conscient d’une qualité musicale qui peut largement être améliorée, Le Druss est conforté dans son envie de progresser : son album “MA TERRE” totalise 30 000 streams (écoutes) cumulés sur Spotify et un pic à 1 000 auditeurs par mois.

Pour aller plus loin et bien faire les choses, il doit se rendre plus disponible. Une nécessité qui résonne positivement avec son histoire personnelle : Le Druss s’autorise désormais à être pleinement lui-même et vivre la vie qu’il souhaite.

En janvier 2023, Le Druss décide de se consacrer à temps plein à sa carrière.

Entouré d’une nouvelle équipe et d’un coach sensible à sa démarche et son potentiel artistique, Le Druss réalise 6 premiers titres qui tiennent la promesse d’une qualité nettement améliorée par rapport à tout ce qu’il avait pu faire auparavant. Et puis Le Druss a beaucoup de choses à dire. C’est le temps de “LES PREUVES” !

Un artiste à l’incroyable parcours de vie

C’est une histoire qui commence comme la première scène du film « Le Livre de la Jungle » : un nouveau-né orphelin dans son berceau recueilli par une famille d’adoption à la fois très différente et très aimante.

Le Druss n’a pas de nom à sa naissance. À l’âge de 2 jours, il est déposé anonymement en pleine nuit devant la porte d’un orphelinat, à Beyrouth, en 1975. Une sœur religieuse découvre le bébé et se charge de le confier à une famille chrétienne en France, où il arrivera par avion à l’âge de 2 mois.

Un nom lui sera donné pour son voyage, parce qu’il lui faut un passeport. Un nouveau nom lui sera donné par sa famille d’adoption : Jean Dussetour. Une enfance heureuse dans les Yvelines à Maurepas (78) bercé par le rap français dans son walkman, les premiers textes de NTM en particulier lui insufflent la combativité dont il ressent le besoin pour se construire en adulte, malgré ce début d’histoire traumatisante. Extrait du titre « De personne je ne serai la cible » : « L’avenir saura sourire à ceux qui sauront réagir, Construire pour ne pas mourir, Et continuer à nourrir, La lumière qui éclaire, Chacun détient son destin dans ses mains, C’est mon passé qui a façonné, Ma façon de penser ».

Ne sachant pas d’où il vient, Jean a besoin de se rassurer. Alors il travaille dur et intègre une grande école de commerce à Lille – l’Edhec Business School – dont il sort diplômé en Finance. Il occupera des fonctions de Directeur financier puis fondateur de startups pendant 20 ans. Dans cette période, le rap français ne cesse de l’accompagner pour soigner ses blessures primitives. Scred Connexion… puis Kery James et Youssoupha… puis Demi-Portion… puis Scylla. Scylla est l’artiste qui résume le mieux son inspiration : une écriture riche, puissante plus que démonstrative, un parcours résilient et l’ambition d’injecter une force poétique dans ses chansons.

Dans cette même période, Jean fera 6 voyages au Liban pour apprendre à connaitre son pays de naissance. À chacun de ses voyages, il se rend à l’orphelinat saluer les sœurs qui lui ont permis une vie heureuse en France. À chacun de ses voyages, on lui répond qu’il n’existe aucune information sur ses origines.

 

Devenu père de famille, Jean organise en 2018 un nouveau voyage au Liban avec ses enfants pour qu’ils connaissent à leur tour le pays d’origine de leur père. Lors de ce dernier voyage, une sœur religieuse prend Jean à part, l’invite dans son bureau et lui révèle l’existence d’un registre tenu secret toutes ces années. Un registre avec une mention qui le concerne. Jean Dussetour découvre alors qu’il est né de « mère druze » et non chrétienne.

Confirmée par des tests ADN qu’il réalise ensuite, cette origine druze lui apparait comme une évidence. Ces tests permettent d’identifier le village d’origine de ses parents biologiques dont l’identité reste toujours inconnue. Des membres éloignés de sa famille biologique (cousins de 2nd rang) vivant aux Etats Unis entrent en contact avec Jean et le déclarent officiellement membre de la famille, une famille qui compte 800 membres.

Cette révélation est vécue comme une renaissance. Une renaissance dont Jean compte maîtriser l’histoire, avec ce sentiment d’être enfin aligné avec son passé. Ce qui lui procure une paix intérieure nouvelle.

Ainsi, il n’a progressivement plus besoin d’être un Directeur financier pour se rassurer. Il peut faire de son existence ce qu’il ressent au fond de lui. Et ce qu’il veut faire, c’est de la musique. Quelle est la part de l’acquis et de l’inné dans ce désir profond ? Difficile de dire si l’inné y est pour quelque chose dans son cas. Une chose est sure, Jean Dussetour veut porter un nom qui réunisse ces deux dimensions.

Dès lors naît l’idée de Le Druss, l’assemblage de « Dussetour » + « Druze ». Le Druss, une identité artistique portée par une histoire émotionnellement puissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *